Exonérations des frais d’inscriptions pour les étudiants Sénégalais: Le mensonge de Christophe Bigot

16/09/2019

Lorsque l'annonce avait été faite sur la hausse controversée des frais d’inscriptions dans les Universitaires françaises pour les étudiants non-européens, l’ancien ambassadeur de la France au Sénégal était monté au créneau, pour assurer que les étudiants sénégalais allaient être exonérés.

Mais  selon ‘’Source A’’  Christophe Bigot ne faisait que raconter sa vie. Car c’est une toute autre situation, à laquelle font face ceux qui avaient pris pour de l’argent comptant la promesse d’alors du diplomate français. Car, entre les Universités de paris, Lille, Bordeaux, Montpellier,… les nouveaux bacheliers sénégalais, préinscription en main, sont obligés de débourser entre 1.800.000 et 2.500.000 francs ou de rentrer au bercail.

Les assurances de l’ancien ambassadeur de France au Sénégal sur l’exonération qui allait leur être concédée avaient sonné comme une aubaine chez les étudiants sénégalais issus, pour la plupart, de couches défavorisées et qui ne devaient faire face qu’au prix du billet et aux frais de logement. Mais une fois qu’ils ont pris l’avion et atterri en France, ils ont été parcourus de frissons.

Car les étudiants sénégalais se sont rendus compte que les étrangers hors UE devront, normalement, s'acquitter de 2 770 euros, s’ils se sont inscrits en Licence et 3 770 euros, s’ils vont en Master et ou en Doctorat. Soit plus de dix fois plus que leurs camarades étudiants européens, selon l'arrêté du Ministère de l'Enseignement supérieur .  


Facebook
Directeur de l'information et Gérant: Ibrahima Khalil DIEME
Kdieme7@gmail.com
Directrice Financière Générale: Fanta Fifi Diop
Sacré Coeur III Dakar
Email: exclusif7@gmail.com