99 nouveaux sergents dans l'armée Sénégalaise

23/07/2019

Au total, 112 militaires (10 femmes) issus de plusieurs autres nationalités africaines dont 99 Sénégalais ont reçu, avant-hier, leurs galons de sergent. Ces éléments de la 37e promotion feu sergent-chef Ibrahima Badji de l’Ecole nationale des sous-officiers d’active (Ensoa) de Kaolack rejoignent le corps des sous-officiers.

 

A l’entrée de l’Ecole nationale des sous-officiers d’active de Kaolack, nous faisons face à l’infirmerie. Juste à gauche, se trouve une route bien goudronnée. Celle-ci mène à la cour qui abrite les cérémonials militaires.

Sur place, il y a, d’un côté, le commandement, le ministre des Forces armées en première ligne et, dans les rangs, les nouveaux sous-officiers. Après deux années de formation physique, militaire et morale, c’est le temps de la consécration pour les 112 éléments parmi lesquels 99 Sénégalais. Ils ont reçu leurs galons de sergent et sont désormais aptes à commander des troupes au combat. Ils rejoignent ainsi le corps des sous-officiers des armées sénégalaises.

Baptisée promotion ‘’feu sergent-chef Ibrahima Badji’’, la 37e promo de l’Ensoa, issue du concours professionnel, à l’honneur avant-hier, a été invitée à s’inspirer de son parrain, décédé le 1er janvier 1993 au cours d’une mission au Liberia (Senreglib). Ce défunt sergent-chef, décrit comme un homme ‘’valeureux’’, est né le 2 février 1960, à Bignona. Il est issu de la 8e promotion de l’Ensoa.

‘’Il y a des principes moraux et les valeurs qui devront constituer les meilleurs viatiques pour ces jeunes sous-officiers, au moment où ils s’apprêtent à accéder à une nouvelle station de leur carrière. Elles ont pour noms : discipline, rigueur et compétence. Inspirez-vous en permanence de l’exemple de votre parrain qui s’est illustré, grâce à sa valeur intrinsèque de leader charismatique, sa rigueur professionnelle, son bel esprit de discipline et son courage à toute épreuve. (…) Grâce à ces qualités, le sergent-chef Badji a donné à sa patrie le maximum qu’un citoyen puisse donner : sa vie’’, recommande le ministre des Forces armées Me Sidiki Kaba.

Pour remplir pleinement les missions qui leur seront confiées plus tard, le successeur d’Augustin Tine invite les 99 nouveaux sous-officiers sénégalais et les 13 venus des pays frères (Togo, Cameroun, Guinée-Bissau, Côte d’Ivoire…) à ne pas tourner le dos à l’apprentissage. Mais surtout de rester ‘’vivaces de corps et d’esprit’’ tout au long de la nouvelle carrière qui se dessine sous leurs yeux.
Enquete Quotidien


Facebook
Directeur de l'information et Gérant: Ibrahima Khalil DIEME
Kdieme7@gmail.com
Directrice Financière Générale: Fanta Fifi Diop
Sacré Coeur III Dakar
Email: exclusif7@gmail.com